Bienvenue à ceux qui échouent sur ce blog à la suite de je ne sais quel naufrage ou erreur d’aiguillage …

Pour l’instant, il n’y a rien ou presque, ce qui n’est pas anormal puisque je ne sais pas  quoi en faire.

– Alors pourquoi l’avoir créé ? vont se demander les plus vifs d’esprit.

Parce que j’ai publié trois bouquins sur Amazon et qu’il serait de bon ton d’avoir un blog d’auteur pour  … pour  attirer le chaland.

Pour info, le premier bouquin s’intitule « Texas Racket ». C’est un roman. Un très bon roman. Vraiment excellent. D’ailleurs c’est mon best-seller : une petite centaine d’exemplaires vendus sur Amazon. Il ne tient qu’à vous de rejoindre cette élite restreinte. Lisez un extrait sur ce blog, cliquez sur le lien et hop! vous avez un ebook et un livre papier qui vous tendent les bras. Et les petits chéris ont tant besoin d’affection. De vrais petits amours et pas chers. Évidemment, il faut passer à l’acte d’achat car, comme chez le psy, pour que ça vous fasse du bien, il faut payer, ça fait partie du processus. Mais c’est beaucoup moins cher, ô combien et, oserais-je le dire, beaucoup plus efficace.

Le second bouquin est composé de quatre pièces de théâtre dont certaines ont attiré l’œil de professionnels au point qu’elles ont été lues en public et, un jour probablement, seront montées … mais laissons le temps au temps. Ces pièces fourmillent de personnages infréquentables, à éviter à tout prix dans la vraie vie, mais hautement recommandables dans un texte de fiction. Des monstres sociaux en tous genres : patron cynique qui écume le monde du caritatif, parents indignes qui exploitent le talent de leur gosse sans vergogne, un roi du marketing qui salit tout, un diplômé prétentieux et vain, un médecin tueur … Potion dépourvue de bons sentiments mais aussi drôle que les personnages sont insupportables. Son titre : « Théâtre cynique et loufoque ».

Et pour finir une trilogie de nouvelles : « Trilogie Edmondialiste ». Pourquoi Edmondialiste? vous demandez-vous. Simplement parce que le personnage récurrent s’appelle Edmond. Qui est Edmond? Voici comment il se décrit : « Je suis plus proche du pétoncle que de Sylvester Stallone ». Et il a raison : il appartient à l’espèce humaine mais se sent plus à l’aise chez les mollusques. La trilogie décrit son parcours en trois étapes douloureuses dont il sortira fortifié, humanisé. Bienvenu à lui !

Voilà, vous savez tout.

Ah, j’oubliais : parfois les ebooks sont gratuits sous Amazon, mais parfois seulement.

Il ne vous reste plus qu’à lire les pages contenant des extraits de ces chefs d’œuvre et à cliquer sur ce lien Textes incontournables

Je compte sur vous.